Les enjeux de la parentalité en entreprise

Et si on voyait enfin le verre à moitié plein d’avoir des collaborateurs et collaboratrices-parents ? En prenant le temps de bien accueillir la parentalité dans le monde du travail, on découvre ce qu’elle a nous offrir : développement des compétences des salarié·es par apprentissage sur le terrain, volonté d’efficacité, renforcement de la solidarité au sein des équipes, mieux équilibre des temps de vie pour tout le monde, accroissement de la créativité… Découvrez ici en quoi c’est un enjeu fort et comment l’accompagner en entreprise.

Je vous donnerai à la fin un ingrédient incontournable qui permet de bien accueillir la parentalité en entreprise

Les enjeux de la parentalité en entreprise

La parentalité au travail : enjeu RSE important 

Comme le dit ce fameux proverbe “il faut tout un village pour élever un enfant”. Dans ce village, on met facilement les parents, les grands-parents, les professionnels de la petite enfance, l’entourage. Et en effet, merci à toutes ces personnes d’être présentes. 

 

Il y a également un membre essentiel : les entreprises des parents ! Qu’elles le veuillent ou non, elles font clairement parties de ce fameux village. Nos horaires, notre état émotionnel en rentrant le soir, notre niveau de vie, notre disponibilité etc… sont en lien direct avec notre travail et impactent directement la vie de famille. 

 

C’est pour cela que bien accueillir la parentalité de ses salarié·es est un enjeu de responsabilité sociale et sociétale pour l’entreprise. Notamment pour trois raisons :

  • c’est l’opportunité d’apporter des réponses concrètes et inclusives au défi de l’égalité femmes-hommes en améliorant par exemple sa note à l’index d’égalité professionnelle.
  • c’est augmenter la qualité de vie au travail et les indicateurs de santé mentale et de bien-être.
  • enfin, la démonstration n’est plus à faire, des collaborateurs et collaboratrices bien accueilli·es, c’est une entreprise qui fonctionne mieux. 

Accompagnement à la parentalité en entreprise

Une fois que l’on est convaincu de l’intérêt de bien accueillir la parentalité dans son entreprise. Comment s’y prendre ? Par où commencer ?

Première étape : Évaluer comment est vécue la parentalité dans votre entreprise par l’ensemble des collaborateurs et collaboratrices. Dans cette première étape, il paraît important d’inclure tout le monde, afin d’avoir une vision globale du sujet, d’adopter une approche inclusive et d’en faire une démarche qui soit gagnante pour l’ensemble de l’entreprise. Inclure tout le monde, ça veut dire :

  • évidemment les salarié·es qui sont déjà parents et ceux qui ne le sont pas encore.
  • les RHs bien sûr qui sont au cœur des dispositifs d’accompagnement à la parentalité, d’égalité professionnelle (et d’évaluation de l’index d’égalité professionnelle), de qualité de vie au travail et de politique d’équilibre des temps de vie.
  • les managers qui sont concernés au quotidien par la parentalité de leurs salarié·es notamment dans l’organisation des missions et la préservation de la qualité de vie au travail. Et puis, les managers sont parfois eux-mêmes parents. N’y a t-il pas aujourd’hui un enjeu à montrer qu’il est possible d’être manager et parent ?
  • sans oublier les salarié·es qui ne sont pas parents et ne souhaitent pas l’être. Ces personnes sont également impactées et font souvent preuve d’une grande solidarité au sein des équipes. Elles permettent de trouver des équilibres, alors prenons le temps de les écouter également. 

Deuxième étape : Définir un parcours parentalité dans votre entreprise. Cette étape permet de poser clairement les étapes clés pour un collaborateur ou un collaboratrice qui va devenir parent ou bien qui intègre l’entreprise en étant déjà parent. Dans ce parcours, j’invite à définir à chaque étape le rôle de chacun et chacune, que ce soit les salarié·es, les managers et les RHs. C’est l’occasion de rappeler les obligations légales de l’employeur. Et enfin, cela permet de valoriser les dispositifs mis en place par l’entreprise pour bien accueillir la parentalité. 

Troisième étape : Mettre en place des actions pour répondre aux enjeux de la parentalité. Pour pouvoir engager un changement pérenne autour de l’accueil de la parentalité, les entreprises peuvent choisir de mettre en place :

  • des sessions de sensibilisation et de formation des managers, notamment sur l’appropriation du parcours et sur la posture à adopter.
  • des ateliers collectifs sur des thématiques clés parentalité et entreprise comme l’accueil des émotions, la gestion des conflits, l’équilibre des temps de vie…
  • du session de coaching individuel pour des moments ou périodes spécifiques : retour de congés liés à l’arrivée d’un enfant, parcours de PMA ou d’adoption, rentrée scolaire, etc.

Pour mettre en place une démarche d’accompagnement à la parentalité, les entreprises peuvent faire appel à des tiers de confiance. Cela permet de capter une matière plus riche lors de la première étape, de s’assurer de définir un parcours qui soit lisible pour l’ensemble des salarié·es, et de pouvoir initier les actions grâce à des experts. 

Comme promis, pour moi, l’ingrédient clé pour mieux accueillir la parentalité en entreprise, c’est l’exemplarité. C’est un levier très puissant. Et cela fonctionne aussi bien en entreprise qu’à la maison. 

Menu